mardi 1 août 2017

Dans le métro ce matin : triptyque de personnages vus de trop près



1 – Chargée de sacs nombreux et volumineux, visiblement en surpoids, elle mange un de ces épis de maïs grillé au-dessus d'un chariot de supermarché qu'elle a acheté avant de descendre dans le métro. Elle regarde un grand plan du réseau RATP ; elle ne porte pas de lunettes, sans doute par coquetterie, elle joue de la longueur de ses bras pour tenter de s'y repérer, avec le mini format, elle ne s'en sortirait pas.

2 – Malgré les averses aujourd'hui sur Paris, il porte des tongs et un boubou estival et moderne, imprimé de formes stylisées, aux teintes très claires. Il met dans la rame, où chacun a le regard vissé à son smartphone ou se précipite qui vers une place libre qui vers la sortie sans un regard pour autrui, un air de légèreté et d’élégance. Quand il descend à son tour, c'est comme si une étincelle de grâce s'éteignait.

3 – Le couloir de la rame est étroit. Chargé d'une sacoche à ordinateur, elle en contient un qui n'a rien de portable, il se précipite vers une place qui se libère bousculant une dame restée debout et dans un grand geste pour s'asseoir m'en aurait donné un coup si je ne m'étais collé à mon voisin de siège. De son parapluie dégoulinant, il éclabousse sa voisine d'en face. Il sort son téléphone portable de la poche gauche de son blouson en jean et appelle quelqu'un pour lui dire qu'il sera en retard à la station Reuilly-Diderot où ils ont rendez-vous. En se dirigeant vers la porte pour descendre, il écrase l'épaule de ma voisine d'en face avec la sacoche. Maladresse ou impolitesse ? Par chance, le temps de ce voyage égoïste dans ce transport en commun a été court.

----------------------

Ce texte a été écrit dans le cadre du cycle d'ateliers d'écriture de l'été 2016 : « Personnages, 2 | Dans le métro ce matin : triptyques de personnages vus de trop près » proposé par François Bon, sur le Tiers-Livre.






2 commentaires:

  1. tintin! (sur la lancée de Dominique...)
    Très réussis ces 3 portraits de trop près!

    RépondreSupprimer